DEMANDE DE DEVIS
chat
Besoin
d'aide ?

Rat SPRAGUE DAWLEY® Hairless

Caractéristiques du modèle

Type :

Rat non consanguin mutant

Modèle :

Rj:SDH-Dsg4


Provenance :

Bayer Schering Pharma AG (Allemagne) - 2008

Couleur et Génotype associée :

Rat albinos - Tyrc/Tyrc

Performance de reproduction :

Animal facile à élever, Schéma d'accouplement : ♂ homozygote x ♀ hétérozygote (défaut de lactation chez la femelle homozygote)


Cryo
In vivo
In vitro

Présentation du modèle et domaines d’application

Le SPRAGUE DAWLEY® est issu d’une colonie créée en 1925 par R.W. DAWLEY et élevé à la SPRAGUE DAWLEY Farm.
La mutation « Hairless » est apparue sur une colonie de SPRAGUE DAWLEY et en 2004, Bazzi et al. ont étudié le développement du follicule pileux chez les individus exprimant ce phénotype « sans poil ». Les rats « Hairless » ont des poils qui ont un aspect dit en « col de cygne » également appelé caractère lancéolé. Cette caractéristique, présentant une similitude avec le système pileux d’autres rongeurs, a conduit Bazzi et al. à faire une recherche sur le gène impliqué dans ce phénomène. Au cours de leurs travaux, le gène de la Desmogléine 4 (Dsg4) située sur le chromosome 18 a été identifié. Une délétion de 9 exons sur ce gène a été mise en évidence. La Dsg4 fait partie des cadhérines, glycoprotéines impliquées dans le processus d’adhésion des cellules ainsi que dans les mécanismes d’intégrité et de stabilité des cellules épithéliales. La mutation observée sur le gène Dsg4 perturberait les interactions extracellulaires de la protéine par un défaut de fixation du calcium sur ses sites de réception de l’ion calcique.

Aucune anomalie des premiers stades de la morphogénèse du follicule pileux n’est observée. Par contre, il apparaît de sévères altérations des étapes suivantes, notamment au niveau de la gaine épithéliale interne et de la formation de la tige pilaire dues à une mauvaise prolifération de la matrice du poil et d’une différentiation anormale dans la zone de pré-cortex. Cela aboutit à la diminution du bulbe pilaire et la formation d’une dysmorphie de la tige pilaire.

Les animaux porteurs de la mutation présentent des anomalies de croissance des poils, des vibrisses et un épaississement de l’épiderme, tout en conservant un système immunitaire fonctionnel (immuno-compétent). L’aspect « hairless » apparaît à l’âge de 4 semaines pour devenir permanent vers l’âge de 8-9 semaines.
Les femelles homozygotes présentent un défaut de lactation ne leur permettant pas de nourrir leurs petits.

Principales applications et domaines de recherche

Dermatologie Préclinique

Données de reproduction

Souche élevée en monogamie

Ces modèles peuvent aussi vous intéresser

Voir tous les modèles de recherche

Rechercher sur ce site