DEMANDE DE DEVIS
chat
Besoin
d'aide ?

Souris FVB Hairless

Caractéristiques du modèle

Type :

Souris consanguine mutante

Modèle :

FVB/NRj-hrrh/rh


Provenance :

Bomholtgaard - Danemark, en 1996

Couleur et Génotype associée :

Souris albinos, A (A/A agouti), Tyrp1b (b/b, brown), Tyrc(c/c)

Performance de reproduction :

Animal difficile à élever


Cryo
In vivo
In vitro

Présentation du modèle et domaines d’application

Les mutants spontanés « hairless » sont observés et étudiés depuis plus d’un siècle et les lignées de souris sans poils ont été systématiquement maintenues en laboratoire depuis les années 1920. Depuis cette période, un certain nombre de variantes alléliques ont été identifiées, y compris la mutation du rhino (rh). La mutation hrrh a surgit spontanément dans une souche hybride (HOWARD, 1940) et a été transférée à la souche FVB/N. Le nom du rhino provient de la peau extrêmement épaissie et ridée de ce mutant.
La souche de souris FVB/NRj-hrrh que nous proposons porte la mutation rhino qui est la plus sévère manifestation des mutations hairless (MANN,
1971). Il s’agit de la mutation spontanée récessive rhino du gène hairless situé sur le chromosome 14.
Les souris FVB/NRj-hrrh développent un pelage normal jusqu’à 10 jours d’âge, puis elles commencent à perdre du poil, en partant de la tête, jusqu’à ce qu’elles deviennent nues et ceci dès l’âge de 5 semaines. Quelques poils peuvent apparaître de façon diffuse. Les griffes deviennent longues et courbées. L’hyperkératose de l’épithélium stratifié de la partie supérieure des canaux pileux, apparaissant à l’âge de 2 semaines, est très extensive et produit des kystes, au niveau du canal, qui contiennent des boules de kératine en si grand nombre que la superficie de la peau augmente considérablement. La peau des souris s’épaissit et devient ridée.
Le développement des glandes mammaires est rudimentaire. Une forte incidence de lymphomes thymiques est observée. La peau de cette souris est caractérisée par la formation de kystes, par la présence de canaux des glandes sébacées dilatées, par une inflammation du derme et par une acanthose et une orthokératose généralisée.
Les femelles « hairless » sont en général infertile. Les homozygotes ont une espérance de vie plus courte.

Principales applications et domaines de recherche

Ces modèles peuvent aussi vous intéresser

Voir tous les modèles de recherche

Rechercher sur ce site